Madagascar 2009

 

Cette année c’est à 6 que nous partons de Marseille fin avril, début mai. Trois « nouveaux » : Martine et Philippe Guiry radiologues, Ninna Otero reporter, et 3 « anciens » Jean Philippe Ducoq kiné, Thierry Lenel cardiologue et Olivier Brun pneumologue, tous originaires de Perpignan. Actions diverses et variées principalement autour des liens tissés par MAP.
 

1 Venue du Dr Hervé à Perpignan

2 Rencontre d'autres acteurs de la pneumologie malgache

3 Passage à Mada

    3.1 Facteur

    3.2 Médecin

    3.3 Tisseur de Lien

    3.4 Pour la poursuite de l'opération extracteurs

    3.5 Enquêteur

 
 

 

Venue du Dr Hervé à Perpignan

Suite à la venue de sa collègue de l’hôpital militaire de Tananarive, Josée Miary, cette année est venu à Perpignan le Dr Hervé pendant 2 mois et demi à Perpignan (du 14 janvier au 26 mars). Son séjour a semble t il été profitable avec notamment invitation au congrès CPLF (merci l’APARD) , fibroscopies et ponctions pleurales tous les matins à Médipole, visite de malades à domicile pour PPC et OLD, participations à différents staffs et réunions médicales (UCP de cancérologie, EPU divers, symposium de kinés…)
Cette venue a comme l’an passé été rendu possible grâce au directeur de Médipole qui a fourni gracieusement un logement et une carte cafeteria et grâce aux dons à l’AEPAR de différents laboratoires et prestataires ( Almirall, Chiesi, Novartis,GSK, Bayer, Stallergene, Lilly, Pierre Fabre, Sanofi, SOS oxygene). L’argent récolté depuis 2007 s’élève à 8300 euros, 3639 ont servis au containeur transportant les extracteurs, 1164 à la venue et au séjour de Miary et 1475 à la venue et au séjour d’Hervé. Reste donc pour la poursuite des activités vers Madagascar les années à venir 2022€. (Sachant également que plusieurs laboratoires ont fait des promesses de don)

Rencontre d’autres acteurs de la pneumologie malgache

●   Rencontre à Lyon, autour de Pierre Lehr, de Chantal Raherison et de Yannick Lefort tous les 2 très impliqués dans SPI. Une opération de formation sur le modèle de ce qui a déjà été fait au Laos pourrait avoir lieu en octobre 2009 à l’occasion du congrès de SPMad à Tana.
●   Rencontre du Dr Carré père à Narbonne (entre nos deux villes de Perpignan et Carcassonne) où nous avons évoqué nos actions « free lance » respectives et nos difficultés communes.
●   Contact prévu avec le Dr Raza , pneumologue malgache de la région (Villeneuve sur Lot)

Passage à Mada

Malgré l’état d’agitation locale, les vols annulés et modifiés et la grève générale à la Réunion nous sommes partis à 2 cette année du 8 au 13 mars pour moi et du 8 au 17 mars pour Emmanuel déjà venu l’an passé.
Emmanuel a mis en place un laboratoire de brousse à Sambaine. En tant que biologiste et de par son coté Géo Trouvetout il a réussi à amener et faire fonctionner les examens de routine les plus courants et utiles dans sur le site de Louise.( VS, coloration de Gram, de Ziehl, hematocrite, formule sanguine, frotis palu, tests de grossesse,…) Il a formé sur place 3 bacheliers. Reste maintenant à savoir comment sera utilisé ce bel outil… Il est en contact avec biologistes sans frontière pour faire perdurer cette installation.
Quant à moi j’ai porté plusieurs casquettes pendant ces quelques jours, en insistant sur celle d’enquêteur :

Facteur

●   Remise à Mme Mbola en l’absence de Léontine pour le frère Denis de la part de MAP de 2200 euros
●   Remise toujours à Mme Mbola toujours pour le compte de MAP pour la formation du Dr Hery de 400 euros
●   Dépôt de la part d’Hervé, toujours à Perpignan à ce moment là, pour sa femme d’un sac de matériel et de cadeaux pour ses enfants. En échange je rapporterais 2 documents pour lui.
●   Apport de quelques flacons d’allergènes pour le Dr Miary qui depuis sa formation à Perpignan s’y intéresse.
●   Remise d’un Vidal 2009 au Dr Hadj de Tamatave
●   Dépôt chez Louise pour Emmanuel d’une micro centrifugeuse, de notices diverses, de gants stériles et de tests de grossesse.
●   Organisation, via Léontine, du transfert de 12 extracteurs restants à Tana jusqu’à Tamatave pour le DR Hadj

Médecin

●   Consultation chez Louise de plusieurs malade dont un insuffisant respiratoire chronique grave au stade de l’insuffisance ventriculaire droite. Possibilités limitées…
●   Consultation à l’hôpital militaire de plusieurs malades dont une très probable Aspergillose bronchopulmonaire allergique
●   Réalisation d’une fibroscopie bronchique à l’hôpital militaire d’une jeune femme en insuffisance respiratoire par syndrome interstitiel majeur.

Tisseur de liens

●   Visite au Dr Hadj. Depuis plusieurs années nous nous croisons à Tana, notamment lors des rencontres Pneumalga. C’est un des pneumologues de Madagascar les plus impliqué dans son métier et non dans les intrigues locales. Un des buts de cette année était de le rencontrer sur son lieu de travail dans le pavillon excentré et vétuste de l’hôpital de Tamatave. Assisté de 2 médecins (dont le Dr Roland qui pourrait être le prochain pneumologue à venir en stage à Perpignan) il s’occupe de 27 lits de pneumo phtisiologie. Il bénéficie de l’appuie de l’association Jeremy résultante du jumelage entre Tamatave et St Etienne. Il a eu aussi le soutien de la chance puisque ses collègues gastro-entérologues avaient « commandé » des endoscopes digestifs et ce sont des fibroscopes bronchiques qui ont été « livrés » ! Il s’intéresse à tous les aspects de son métier et se lance dans le traitement des SAS (diagnostiqués par oxymétrie et signes cliniques) et à la VNI (il utilise surtout un Airox, alors que les 2 Eoles 2A de son service sont assez poussiéreux). A noter qu’il ne dispose pas de gaz du sang.
●   Visite éclair aux sœurs de Tsaramasai pour lesquelles je n’avais rien à apporter cette année puisque le jumelage avec l’école de Saint Cyprien arrive malheureusement à son terme. Sœur Yolaine est contente de me voir même si cette année je suis arrivé les mains vides. Après 46 ans passés à Madagascar elle est nommée à partir de juin au Cameroun, son rêve de jeunesse, après quelques mois passés au siége au Canada.
●   Contact avec la collègue de Miary et Hervé, Marie Roberlise, qui aimerait bien être, elle aussi, la prochaine à venir à Perpignan en stage…

Pour la poursuite de l’opération extracteurs

●   Vérification à l’hôpital militaire de Tana du bon usage des extracteurs. Cela parait correct mais aucun cahier de maintenance n’est en place. J’insiste auprès du major qui devrait dorénavant s’en occuper. Les autres services n’ont pour l’instant pas utilisé la proposition qui leur a pourtant semble t il été faite de pouvoir en disposer.
●   A Tamatave certains de ces extracteurs sont en panne (avec il faut dire chacun plus de 30000 heures d’utilisation). Les autres sont en activité. Là non plus pas de cahier de maintenance.
●   Parmi les 59 extracteurs récupérés et acheminés l’an passé jusqu’ à Tana , 10 ont été donnés à l’hôpital militaire, 2 à au CHD2 de Mandjakandrine, 8 à l’hôpital de Tsidid, 9 à l’hôpital de Tamatave.. Restait à déterminer où affecter les restants. Décision d’en mettre 5 de plus à l’hôpital militaire du même modèle Zéfir5 qu’ils ont déjà. 2 pour Sambaine et le reste pour Tamatave. L’idée est de « mettre le paquet » sur Tamatave car le Dr Hadj est sérieux, s’intéresse à l’OLD et son service est excentré ce qui fait que même en cas de centrale à oxygène il risque paradoxalement de ne pas pouvoir en bénéficier, donc autant le « sur doter » en extracteurs.

Enquêteur

A Tamatave l’hôpital fonctionne correctement mais son budget est insupportablement grevé par les dépenses liées à l’Oxygène. Pour le compte de SPI (Soutien Pneumologique International) et dans l’idée de mettre en place un générateur local de grande capacité j’ai essayé de faire un état des lieux de l’oxygénothérapie de l’hôpital de Tamatave et des possibilités d’amélioration. A cet effet j’ai observé le système existant, évalué les dépenses et la consommation, proposé une convention avec le directeur de l’hôpital, rencontré la directrice locale de la SOAM, filiale d’air liquide et rencontré les dirigeants de la société Médical International à Tana.